[Edition] Lecture sur liseuse

Il y a deux ans, j’ai fait l’acquisition d’une liseuse PocketBook. Je souhaitais pouvoir tester mes propres livres numériques sur ce support de lecture.
Les tests faits, la liseuse est retournée dans un tiroir.

Et puis, il y a trois semaines, avant de partir en vacances, je suis tombée sur elle. Par curiosité, je l'ai allumée et j'ai regardé les titres des livres libres de droits qu'elle contenait. Il y avait une traduction de Jane Eyre. J'ai lu les premières lignes et le charme du roman de Charlotte Brontë agissant, j’ai décidé d’emporter la liseuse en vacances.

J’ai lu le roman en entier et l'expérience m'a plutôt plu. J’ai apprécié la fluidité de la lecture, la possibilité de prendre des notes et j’aurais même aimé pouvoir sélectionner certains passages et les envoyer sur Twitter ou par email. Ce qui m’a le plus ennuyée, par comparaison avec un livre papier, c’est la perte de la sensation physique d'avancer dans le roman. On ne tient pas le livre entre les mains, on ne mesure pas la progression des pages en en regardant la tranche. Avec la liseuse, l'avancement dans la lecture est illustré par un pourcentage. Il faut donc prendre de nouveaux repères. En effet, 50 % de Jane Eyre ne sont pas 50 % du Chien jaune de Simenon. Bien sûr, il y a le nombre de pages, mais il change en fonction du sens de lecture (horizontal ou vertical). Heureusement, le rythme des chapitres contrebalance un peu cet effet.

Finalement, est-ce si important ? N’est-ce pas une nouvelle habitude à prendre ? Est-ce que cela ne force pas à juger un livre simplement par sa qualité, par son rythme et non par la quantité de pages ?

En conclusion, une expérience que je tenterai à nouveau avec un livre dont le volume physique en version papier me sera inconnu.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Moyens de paiement possibles sur ce site :

✓ Carte bancaire

✓ PayPal

✓ Chèque

Suivez-nous

sur Twitter