[Behind the scenes]De l’interview au podcast - comment travailler un enregistrement audio

Au mois de janvier, je suis allée à Londres pour interviewer un boulanger anglais sur son travail. Ice Prodanov qui a ouvert sa boulangerie Little Sourdough Kitchen à Fulham dans l’Est londonien. Cet interview fera partie du prochain ouvrage des Éditions Café Anglais, mais sera aussi décliné en podcast. Je vous présente ma manière de travailler à partir de l’enregistrement audio jusqu’au fichier final. 

 

 

Je fais des interviews pour le podcast One Thing In A French Day depuis quelque temps déjà et j’ai réalisé mes premiers interviews pour la rédaction du livre Wine Interview.

 

Grâce à cette expérience, j’ai pu mettre au point ma manière de travailler. À la fin d’un interview, on se retrouve souvent avec pas mal de matière. Impossible de tout garder. Il va falloir faire des choix, trier, mais aussi parfois recomposer. 

 

Etape 1 : la retranscription

Je commence par retranscrire l’intégralité de l’entretien. C’est un travail fastidieux, mais qui a l’avantage d’offrir un moment d’écoute. Sylvie Séchet, la traductrice de Le chocolat en anglais, m’a confié sa technique pour la retranscription : elle ralentit le débit audio ce qui lui permet de taper sans s’arrêter. Je travaille sur le logiciel Garage Band et je tape dans la partie « Note » de la piste, je reste donc sur la même fenêtre de travail. 

Une fois la retranscription terminée, le travail de tri et de recomposition commence, question par question.

 

Etape 2 : élaguer, trouver l'équilibre

À ce stade, je travaille sur une version imprimée ou directement sur mon écran d’ordinateur. Je « barre » le texte qui me semble-t-il peut être supprimé. Ça, c’est la partie facile. 

En effet, j’ai souvent en point de mire une durée pour la version finale audio. Donc, une quantité de texte. Il faut donc souvent que j’en supprime davantage. C’est là que cela devient une question d’équilibre. Équilibre entre le thème de chaque question. Équilibre à l’intérieur de la réponse. Quel est le propos qui m’a semblé le plus intéressant ? Le message à faire passer ?

 

Étape suivante, je relis le texte en retirant les parties biffées et je me demande si l’ensemble garde une cohérence. Je peux laisser tout cela reposer quelques heures ou quelques jours pour regarder ce nouveau texte avec un œil frais. 

 

Etape 3 : ajuster avec l'audio

Dernière partie, faire coller mes choix sur le papier avec l’audio. Et c’est là qu’il va falloir garder le naturel. Parfois, la coupure que j’ai choisie ne colle pas avec l’audio parce que, par exemple, la personne interviewée parle vite et que l’endroit où je veux couper est impossible, car la phrase suivante a déjà commencé. Je fais donc de petits ajustements, je coupe plus loin, je retire une phrase, etc. 

 

Finalement, j’obtiens un ensemble. Je le laisse à nouveau reposer et j’écoute ensuite sans lire le texte. Je me laisse porter. J’ajuste à nouveau si besoin. Voilà, le travail est terminé et je peux mettre en ligne l’interview. 

 

Bibliographie : 

Out on the wire : The storytelling Secrets of the New Masters of Radio (Jessica Abel)

The Writer’s complete guide to conducting interviews ( Michael Schumacher)

Le français au lycée, manuel des études françaises (Éditions Nathan)

How to ask good questions (Tim Ferriss)

https://www.youtube.com/watch?v=ALMg-7-2trY

 

Matériel pour enregistrer les interviews : Sony ICD-SX2000

Logiciel pour monter l’interview : Garage Band